WIP Halloween House

Petit essai de porte-bougie pour Halloween.
Première fois que je fais ça, cafouillage plus qu'autre chose et j'espère que les effets de lumière avec la bougie allumée vont fonctionner. Ainsi que l'espace prévu pour la flamme au niveau du toit, j'ai simplement taillé à vue de pif.

Sculpey Medium Blend.




Ne reste plus qu'à peindre, flocker (mousse, lianes, feuilles mortes, etc) et ensuite ajouter des "vitres" colorées aux fenêtres pour de meilleurs effets avec la bougie allumée.





Pata de Palo, moonshiner

Sculpey Medium Blend
Peinture acrylique.
Bois divers.
Fils de fer, faux cuir, kapok.
Coquillages locaux.
Dent de requin (pas locale).










WIP Moonshiner

Après plus d'un mois en stand-by, reprise du Moonshiner pirate.

En cours de montage, beaucoup de détails à rajouter encore. Cheveux, décor, bijoux (anneau d'oreille, bague), bracelets, piercings etc.

Socle :
Des lamelles de bois découpées une à une, puis passées à l'encre de chine pour les vieillir, ensuite vernies.



J'ai voulu les placer en biais par rapport au placement du personnage, pour casser le "tout dans le même sens" justement. On ne me refera pas, je préfèrerai toujours le côté branlant et chaotique au tracé à l'équerre. Ca pourra déplaire, les goûts et les couleurs, mais m'en fous, c'est ce que j'aime.


Moonshiner :
Couleur de peau terre de sienne recouverte d'encre de chine pour ombrer, puis re-éclaircie derrière.





Ensuite tatouages au bleu-gris très délayé.





Quelques références au corsaire normand François Le Clerc, dit Jambe-de-Bois (Pata de Palo) dans les tatouages. Pas voulu au départ mais finalement les coïncidences tombent parfaitement et me permettent de broder une histoire locale pour mon petit personnage.

Accessoires en cours d'élaboration, le tablier pour commencer :

Faux cuir, cousu, lanière de faux cuir, etc


Montage en cours :




Jambe de bois en balsa, sculptée en forme de décapsuleur, fixée à la milliput (fixation en attente de séchage avant d'être poncée et peinte) Idem pour le pied et les tiges de métal qui relient la figurine au socle pour plus de solidité.

J'ai oublié de prendre des clichés en cours de la jambe de bois, mais voici la forme de départ :

Restent aussi les chopines dans les mains, peintes mais en cours d'essais pour trouver comment les remplir (kapok probablement, avec une sorte de pâte de texture, à voir)

To be continued....

Long time no see

De retour après une pause estivale plus que nécessaire.
Les havrais, cet été, auront sûrement pu apercevoir mon super-héros griffonné pour la Kids Zone du HAC :




J'ai aussi eu le plaisir de recevoir un faire-part que j'avais illustré sous forme de BD en juin :


Si c'est de coutume dans l'édition d'offrir des exemplaires auteur, quand on bosse avec des particuliers, c'est toujours délicat. Ca ne se réclame pas. Et quand la personne, d'elle-même, pense à vous envoyer un exemplaire (ou une photo de la sculpture dans son salon, celle du dessin accroché au mur, etc) ben ça fait toujours immensément plaisir !
C'est un geste qui touche, ça ajoute un petit côté humain au boulot. Qui rappelle qu'on crée une oeuvre avant tout, et qu'on ne vient pas vous commander un dessin/sculpture comme on va chercher sa botte de radis chez le primeur. Quoique des fois, on se demande ! (Meuh non, pas blasée. Du tout.)


Caleb

Collectionneur de salamandres terminé.
Sculpey Medium Blend, peinture acrylique, suppos glycérine pour l'eau, latex pour les salamandres, flocage herbe et sable, bois et ficelle (épuisette), tissus (sac, bandoulières).









Malgré ce que l'on pourrait penser, la posture est intentionnelle. Oui. J'ai voulu faire un personnage en train de marcher, un peu dégingandé. Bon ok, j'ai peut-être un peu forcé sur le côté déhanché à la Aldo Maccione. Mais je me rassure en me disant que c'était voulu et pas un accident de modelage ni de cuisson !
Donc oui il a une allure déglinguée, mais je ne voulais pas un perso statique justement, même s'il reste encore un peu raide à certains endroits, donc bon. Puis en train de grimper aussi, position et regard "vers le haut", ok pas très réaliste, mais vu que le perso est cartoonesque, je n'avais pas forcément envie de me soucier du réalisme.

Figurine qui en fait m'a servie à expérimenter tout un tas de nouvelles matières, d'astuces de substitution, d'amener davantage de matériaux autres que la Sculpey, etc. Du coup, c'est devenu un peu un terrain d'essai, beaucoup de balbutiements, et au final malheureusement, on ressent ce côté chaotique de l'expérience, plus que du produit pensé au millimètre près.
En résumé, résultat pas top et pas super contente du rendu. Mais bon, cette figurine aura eu le mérite de me permettre de me faire la main sur de nouvelles techniques, de voir comment appréhender certaines matières... Donc pas complètement raté de ce point de vue-là. Mais bon, pas contente quoi.

Sinon côté soucis, j'ai rencontré deux petits problèmes en cours de route.
1, au moment de vernir le suppo (ce qui est conseillé pour le solidifier un chouia et pour empêcher qu'il absorbe la poussière), utilisation d'un ancien spray mat qui m'a fait des misères en cours de pulvérisation. Résultat, ça colle à certains endroits. Et ça avait troublé la glycérine. J'ai du repasser dessus avec du vernis acrylique (petit flacon spécial peinture sur toile) pour lui rendre son aspect brillant. Mais bon, ça colle toujours à certains endroits du socle...
2, je pensais que la tige en acier fichée dans le pied droit, reliant le personnage au socle serait suffisante pour le maintenir. Finalement, trop peu rigide pour le poids total, le personnage commençait à pencher lourdement vers le côté non fixé au socle.Presque un angle à 30°. Du coup, j'ai du renforcer avec de la milliput les deux pieds et les souder au socle. Chose que je voulais éviter en choisissant de mettre une tige de métal. Bref, j'ai du camoufler avec du flocage les deux raccords. Pas top et pas ce que j'avais prévu surtout.

Oui je ne me suis pas cassée la tête à prendre plus de photos que cela, déjà parce que la photo altère la profondeur et déforme toujours mes figurines par rapport à l'oeil nu (ou alors c'est du à mon appareil, peu importe, ça me gonfle de sortir un cliché qui ne soit pas fidèle à ce que j'ai modelé) et ce côté 2D avec une posture aussi dégingandée que celle-ci, ça retranscrit encore plus mal le sujet et le déforme d'autant plus !

Sinon, c'est purement intentionnel, mais il a un petit côté Lee Van Cleef dans le visage.

Bon bref, figurine expérimentale, quoi. Ouais ouais, j'en suis pas super ravie...